Actualités Musique

JUL : « Je n’ai pas touché 1 euro de la vente de mes CD’s » ! [VIDEO]

JUL : « Je n’ai pas touché 1 euro de la vente de mes CD’s » ! [VIDEO]

Afin que son public puisse comprendre la situation conflictuelle qu’il vit actuellement avec son ancien label Liga One, Jul a publié une vidéo sur Facebook dans laquelle il s’explique à ce sujet…

Le torchon continue de brûler entre Jul et son ancien label Liga One ! Alors que le rappeur marseillais rencontre un succès phénoménal dans les bacs, sa fameuse productivité se retrouve mise à mal et tous ses clips ont été supprimés de Youtube.

Ce vendredi 14 août, Jul a décidé de s’exprimer pour clarifier sa situation. « Je vais vous expliquer les causes du départ vu que personne comprend (…) Je n’ai pas trahi, je suis parti par principe. On s’était dit des choses, ces choses là n’ont pas été respectées » explique-t-il sur une vidéo diffusée sur Facebook.

Toute la France croit que je suis riche

« A l’heure qu’il est, toute la France croit que je suis riche, que je suis plein de sous. Les sous des cd’s, je n’en ai jamais vu la couleur, j’ai touché zéro euro de mes cd’s, c’est-à-dire Dans ma paranoïa, Lacrizeomic, Je trouve pas le sommeil et Je tourne en rond. » poursuit-il avant de préciser « Ça va faire un an que les sous des t-shirts, je n’en ai pas vu la couleur aussi. A l’heure qu’il est, ils sont encore en train de vendre des t-shirts avec mon nom Jul, sur mon compte. »

Sachez que je ne dors pas

Jul a également profité de sa vidéo pour rassurer ses fans en leur promettant de nouveaux sons dans les prochains mois. « Ils veulent me bloquer en supprimant ma chaîne Youtube. Moi je pense pas qu’ils y arriveront parce-que je suis déterminé. Je compte encore faire plein de sons, j’ai déjà un album de prêt avec 21 morceaux et j’ai encore un album gratuit que je dévoilerai sur 1 mois, 1 son par jour (…) Sachez que moi je ne dors pas. Maintenant il va se passer ce qui va se passer. Les avocats se règleront entre eux. Même si je suis bloqué pendant un an ou deux, ce n’est pas grave car je reviendrai encore plus fort. A partir de maintenant, je ne vais plus répondre à leurs vidéos et faire ma vie même s’ils me narguent. »

C’est moi qui me casse la tête au studio

Pour finir, l’interprète de Dans ma paranoïa a souhaité mettre les points sur les i à propos du processus de création de sa musique, histoire de réaffirmer sa position. « Maintenant je vais faire mon chemin seul. Ceux qui sont avec moi sont avec moi, ceux qui ne sont pas avec moi tant pis. Je suis parti de zéro, à la base c’est moi qui fait mes instru, c’est moi qui écris, c’est moi qui me casse la tête au studio, c’est moi qui rentre chez moi avec le mal de tête après les showcases. Je dois dire merci à celui qui m’a fait sortir, c’est Charlie mon manageur (Assassiné par balles en juin 2014, Ndlr). Je ne sais pas si ce ce serait passé comme ça si il était encore là, je ne pense pas. Maintenant ma Team Jul, je vais continuer ma route (…) On fait chacun son chemin et voilà, c’est mieux » conclut-il.

A noter que cette vidéo publiée Jul a été précédée par une publication datant de la veille :

Restez branchés sur Booska-p pour découvrir toutes les news autour de Jul et de ses projets à venir. Pour toute l’actualité du Rap français, abonnez-vous à la page facebook Booska-p et suivez-nous sur le compte twitter booska-p.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT